« Le 7 décembre 2010 n’aura pas lieu », ou comment la Révolution se hisse au niveau du Rien..

Publié le par Christian Adam

 

 

 

47661_10150346836150414_730335413_16188154_2761073_n.jpg

 

 

 

 

 

« N'est révolutionnaire que celui qui met en cause le fait même d'exister. Tous les autres, l'anarchiste en tête, pactisent avec l'ordre établi.» (Cioran)

 

« Vivez votre vie en temps réel – vivez et souffrez directement sur l’écran. Pensez en temps réel – votre pensée est immédiatement codée par l’ordinateur. Faites votre révolution en temps réel – non pas dans la rue, mais dans le studio d’enregistrement.» (Baudrillard)

 

 

 

Encore une fois, on s'excite peinard sur des dates fatidiques - « bientôt sur tous les écrans » - dont “tout le monde parlera” pour se faire croire que « l'Histoire est en marche », pour se shooter à l'adrénaline en pensant à l’imminence d’un Putsch concocté par un footballeur qui, lui, fait bel et bien sa Révolution contre les Banques dans son studio d’enregistrement. À terme, rien ne se passera (bien entendu), et la farce du Rien verra les rideaux retomber sans faire de bruit, mais l’effet de “hype” aura si bien galvanisé les esprits, leur faisant vivre par “procuration” ce qu'ils ne connaîtront jamais en réalité, que rien que pour ça, le “jeu” du « Moi, je nique la Banque ! » (disponible prochainement en “jeu vidéo” dans les magasins Apple, faut croire..) aura au moins valu la chandelle, même si personne n'y croit vraiment par ailleurs..  

 

Cyberprolétaires 7-décembristes de tous les écrans, il faudra hélas bientôt réfréner vos ardeurs insurrectionnelles, étouffer vos « frissons de Liberté » dans l’oeuf, et repasser une autre fois, car le vent du « Peuple-qui-en-a-marre » ne soufflera pas ce jour-là (rendez-vous sur facebook le 8 décembre (évidemment) pour les commentaires : il y aura au moins ça..).. En plus, avec le froid qui sévit en Europe en ce moment...! Oula ! S’il faut que vienne s’ajouter à ça “l’inconfort” de la glaciation économique pour nous figer les sangs.. ! Ah non, c'est pas beau ! C'est sale ! On veut une Révolution propre, hygiénique, sans gouttes de sang, et si possible visionnable après coup sur DVD ! Et puis, pour un pique-nique comme pour la Révolution, il faut faire ses “prévisions météo” à l’avance avant de prendre d’assaut les vilains Maîtres du Monde, non ? Allons, tout ceci semble démoralisant à entendre, j’en conviens, mais ce n’est pas une raison de baisser les armes stevejobsiennes de communication massive pour autant ! Ce ne sera que partie remise, c’est tout ! On s’en remettra, et puis dites-vous au moins que vous vous sentirez un peu “exister” « le 7déceeeemmmmbre 2010 », le temps de “vivre le non-événement” en direct, d’en “partager” les émois fictifs avec VOS “amis facebook”, tout en soufflant de soulagement pour VOS chères “économies” le soir même, lorsque la présentatrice blonde du JT rassurera la Nation rivée fébrilement à ses écrans, que « tout s’est bien passé, les retraits furent anodins : le Système a “encaissé” le coup des improbables “retraits massifs”. Dans les parages des banques, quelques badauds en cagoules circulaient, d’autres brandissaient des caméras numériques, braquées sur les établissements bancaires. À part ça, rien de majeur... Ouuf (sourire).. Et maintenant dans les sports... »..  

 

Mais surtout, frères cyber-révolutionnaires, dites-vous qu’il y aura toujours l’option “J’aime” pour les milliers de déçus qui vous suivront le lendemain dans votre Cause avortée, la Cause du « Je n'aime PAS que les Banques nous baisent comme ça ! » : ben oui vous aurez créé un groupe : « La Révolution a foiré mais j’y ai cru ! », que vous pourrez “gérer” sur votre dernier I-Phone 2011. Attends, c’est pas rien !! Ce n’est pas parce que le 7 décembre, la « révolte des masses » virtuelle n’aura été qu’un film sensationnel dont Cantona nous a livré la palpitante bande-annonce ( « Cantona : ancien footballeur, devenu sur le tard réalisateur de films simulant les “révolutions” », lira t-on un jour sur Wikipedia ), vêtu d’un chandail couleur rouge-guevaraïsant qu’il faudra pour autant renoncer à vos généreuses vélléités révolutionnaires ! L’échec de la Sédition à l’échelle nationale est quand même pavé de “bons commentaires” sur facebook, c'est pas des clopinettes ! Français, encore un effort si vous voulez que votre soulèvement populaire et votre esprit d’insubordination soit à la hauteur de votre courage et votre subversion facebookiste !  

 

D’accord « la mort au Système n'aura pas lieu » – dirait aujourd’hui feu Jean Baudrillard – et il ne planera pas même l’ombre d’une menace, puisque les médias relaient la chose.. « Le 7 décembre, Journée de la Révolution ! » (groupe facebook)... Ouuuuuhhh les Banques trrrremblent !!! L’Insurrection gronde, ou plutôt elle vibrera sur tous les téléphones numériques, dont la sonnerie scandera, pour l'occasion, “Revolution” des Beatles ? Comme si les événements décisifs qui font tourner les turbines de l’Histoire se programmaient à l’avance sur facebook, sur un OUI, sur un NON, sur un PEUT-ÊTRE, ou par portable : « Mec, j'sais pas si je fais la Rév' le 7, j'bosse ce jour là ! D'accord ok !..QUOI ??.. Ok j' te text’, pas 2 souci ! »   

 

Comme si le “renversement de régime” se fomentait en multipliant les gesticulations simiesques d’appareils numériques sur le terrain, devant Paribas et BNP ! Tout au plus, on assistera ce jour-là à des parodies grotesques de pseudo-contestation, à moins que ça ne dégénère, pour le bien de tous, en un joyeux et festif Apero Géant - comme les aurait aimés Philippe Muray.. - mené à leur tête par des cabotins bourrés morts, arborant des T-shirts laminés de la tête de Cantona, au chandail rouge sulfureux : idéal pour des petites lopettes qui, momentanément en proie à de la confusion mentale, se croient virils tout d’un coup, croyant enfourcher leurs chevaux pour la prise de la Bastille – les Banques - en clamant « Enfin, Victoire au Peuple le 7 décembre ! » (cri répercuté par 37346 “J’aime” sur facebook pour plébisciter LE “mouvement social” numérique de l’Histoire...) 

 

Ah pour ça oui ! Les mutins de Panurge chers à Muray aiment bien s’échauffer les esprits, flirter avec le “thrill” de la Rrrrrrrévolution, se mettre en scène pour la comédie spectaculaire de la Fronde contre les Méchants de la Planète – bien calés dans leur pantoufles : de vrais animaux malades de sécurité et de consensus, tapis derrière leurs “réseaux sociaux” . Avec les films-catastrophe, les spectateurs jouent à se faire peur ; avec Cantona et le 7 décembre, ils se la joueront « Moi je fais la Révolution, je suis subversif, et j'affirme ma “volonté de citoyen” contre l'ordre établi ! », ils feront les Braves et les Durs en oubliant qu'ils ne sont que des branleurs qui puent l’indigence existentielle, et qui, pour chasser temporairement leur léthargie et leur confort conformiste, éjaculent - sans même avoir à se branler - à l’idée de pouvoir voyeuriser des spasmes révolutionnaires captés en live. Ils continueront à faire semblant que c'est « l'Insurrection qui vient », que c’est EUX, la génération-fantoche de facebook et de I-Pad qui va « reprendre le flambeau de la Liberté », etc., alors qu'ils ne sont que des ectoplasmes avachis à journée longue derrière leurs smartphones, myopes à la fois dans leur connaissance de l’Histoire et de ses convulsions réelles – Et puis quoi ? Croit-on vraiment que c'est avec facebook que se “programme” la Révolution ? Le jour où celle-ci adviendra, ce sera un « débordement » que personne ne verra venir, à supposer que cela advienne jamais... 

 

Reste qu’on se contentera pour le moment de quelques sursauts de fièvre et de buzz le 7 décembre, avant que tout retombe le lendemain dans l’apathie généralisée.. Non sans avoir oublié de “partager” nos impressions et nos “commentaires” sur facebook, où désormais le simulacre de l’Histoire et de la Révolution “se joue” en temps réel.. C’est déjà ça..

 

 

 

 

Publié dans Choses pensées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article